Direct

Jean Ping fustige la descente policière au siège de Dynamique unitaire

AD – Libreville (Gabon) – Par Alice Pascale Aboumi : L’opposant irréductible gabonais, Jean Ping a fustigé mercredi la répression exercée par des forces de l’ordre contre les responsables de Dynamique unitaire à leur siège d’Awendjé dans le 4ème arrondissement de Libreville.

« Au nom de l’obligation de respecter la constitution qui garantit la liberté de manifester, la répression exercée ce jour contre Dynamique Unitaire et les forces vives est une fois de plus inadmissible. Ceux qui en décident doivent savoir qu’ils engagent leur responsabilité », a tweeté Jean Ping.

Mme Yembit, une des leaders de la centrale syndicale dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux a affirmé que des policiers armés jusqu’aux dents les encerclaient à leur siège.

Jean Rémy Yama et ses camarades ont décidé de braver l’interdiction de la marche qu’ils comptaient organiser ce mercredi 5 février 2020. Mercredi dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur a annoncé que cette marche était inopportune et par conséquent interdite.

APA/PIM/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *